Pour toute commande à partir de 65€, avec le code JOYEUXNOEL, vous recevrez une boite de 89 - CHRISTMAS TEA et une boite sera envoyée en soutien aux hopitaux 

A l'origine de notre Osmanthus Oolong

Découvrez l'histoire de notre thé oolong à l'osmanthus
Écrit par : Carine Baudry, le 06.01.2020

Mais qu’est-ce que l’Osmanthus?

L’Osmanthus est un arbre aussi appelé « olivier odorant ». Il possède des petites fleurs merveilleusement parfumées. Le nom chinois de l’Osmanthus est Gui Hua. Vous trouverez parfois le thé à l’Osmanthus sous l’appellation chinoise Gui Hua Cha. On trouve l’Osmanthus en Asie, de l’est de l’Himalaya jusqu’au Japon, en passant par la Chine où il pousse principalement dans la province du Guangxi, à Gullin. Gullin signifie d’ailleurs « la forêt d’Osmanthus ». Sa fleur est le plus souvent utilisée séchée, en confiture ou en sirop. C’est un condiment présent en Asie, particulièrement pour les desserts.
L’Osmanthus est aussi précieux pour l’extrait de sa fleur, matière première odorante précieuse pour la parfumerie.

Mais qu’est-ce que l’Osmanthus?
Le thé à l’Osmanthus Le thé à l’Osmanthus

Le thé à l’Osmanthus

Tout au nord de la Thaïlande, proche de la frontière du Laos et de la Birmanie, se trouve une zone autour du village de Mae Salong où le thé est cultivé. La majorité des thés produits sont des oolong proche des oolong de Taiwan.

En février dernier, quand je me promenais dans les plantations de thé de cette région avec Rungrog, le producteur, j’ai eu l’émotion de sentir sur le chemin cette odeur très fruitée, abricot, pêche, miellées avec des touches légèrement animales, cuir. Une odeur chaude, riche, sensuelle, …un enchantement. Cette odeur était non seulement magique par son élégance et sa puissance mais aussi pour ce qu’elle m’évoquait, un souvenir très précis d’un très beau pot en porcelaine offert il y a bien longtemps par un fournisseur de matière première odorante lors de mes débuts dans le monde des arômes et des parfums. Ce pot sentait divinement bon. Ce fournisseur m’expliqua, à l’époque, que ces pots servaient à transporter de l’absolue d’Osmanthus (l’absolue est un extrait naturel). L’odeur d’osmanthus était toujours restée bien présente dans ma mémoire sans pour autant lui associer l’arbre et la fleur fraiche.

Quelle joie quand je me suis retrouvée par magie entourée non seulement de théiers (c’est déjà incroyable !) mais aussi d’Osmanthus. Rungrog m’a alors précisé qu’ils produisent le fameux thé à l’Osmanthus. Quel bonheur ! Après la dégustation de plusieurs thés à l’Osmanthus, je sélectionnais le plus équilibré.

Comment est produit le thé à l’osmanthus

Le thé est un oolong au taux d’oxydation moyen.
Pour rappel les principales étapes de transformation de ce oolong sont : flétrissage, sudation/oxydation, fixation à haute température, roulage, séchage
Les fleurs d’Osmanthus, fraichement cueillies sur les arbres proches des théiers, sont tout d’abord séchées. Elles sont ensuite placées dans le four avec les feuilles de thé durant 3 heures. Les fleurs et les feuilles de thé ne sont pas mélangées mais les parfums dégagés par la fleur vont s’imprégner dans le thé pendant ces heures de chauffage. Quelques fleurs séchées sont ensuite ajoutées à la fin du process.

La fleur est puissante et le process permet d’optimiser le parfumage. 3,5kg de fleurs séchées sont nécessaires pour parfumer 20kg de thé oolong.

Comment est produit le thé à l’osmanthus
  Recette de la crème brulée à l’osmanthus   Recette de la crème brulée à l’osmanthus

Recette de la crème brulée à l’osmanthus

Recette pour 6 personnes
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes

Ingrédients
½ litre de crème liquide
½ litre de lait
10 jaunes d’oeuf
80 g de sucre brun
80g de sucre blanc
10g de notre 128 – Osmanthus Oolong

Préparation :
Chauffer dans une casserole le lait et la crème. Quand le mélange est à ébullition, mettre le thé puis laisser infuser hors du feu, sous couvert, pendant 7 minutes environ. Filtrer et laisser refroidir.
Pendant ce temps, mélanger au fouet les jaunes d’œuf avec le sucre brun jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Y verser ensuite la crème au thé tiède ou froide. Mélanger au fouet. Déposer l’appareil dans des ramequins, cuire au four à 100°C pendant 1 heure.
Sortir du four et laisser refroidir.
Caraméliser avec un peu de cassonade à l’aide d’un chalumeau ou sous le grill du four très chaud.